BOTYFRANCELOGO
snipestoplogo

Philosophie


Fort de 20 ans d’expérience, « Battle of the Year » représente les idées fondamentales de la culture hip hop. Le « Battle » fait la promotion de la culture breakdance et de la musique comme une véritable alternative à la violence, elle favorise également la mixité sociale et les échanges internationaux de jeunes. Année après année, le but a toujours été de motiver les meilleurs crews et les b-boys les plus innovateurs pour participer au Battle of the Year, et d’ inviter le plus de nations possibles pour ainsi intégrer de nouveaux esprits dans la scène. Le « Battle » n’est pas uniquement un forum pour les danseurs de breakdance mais pour toute la culture hip hop, il est aussi le centre d’expression de la paix, de la créativité et de l’échange d’idées au niveau international. Depuis plusieurs années, le Battle Of The Year a comme slogan « A change of direction ». Le but, à long terme, est de faire apparaître le breakdance comme un des piliers de la culture Hip Hop. Pour les danseurs, participer au « Battle Of The Year », est une opportunité unique d’entrer dans l’histoire de la danse Hip Hop. Même si, à l’origine, le « Battle » a été un événement underground, et qu’aujourd’hui il est devenu un grand événement médiatique, l’équipe organisatrice a toujours essayé de transmettre les valeurs de la culture underground et la tradition du « Battle », ainsi ils communiquent ces valeurs à la nouvelle génération. Les artistes qui participent au Battle of the Year ne reçoivent pas d’argent, mais les frais nécessaires sont payés. Pour les danseurs, ce n’est pas la dotation qui compte mais le privilège de participer à un tel évènement.

Battle of the Year continue à être un événement sans but lucratif. Celui-ci ne peut être mené au mieux qu’avec l’assistance de nombreux bénévoles, partenaires et sponsors. Cet engagement rend possible la participation de plus de 15 crews, 200 danseurs de tous les continents, chaque année. Dans plusieurs cas, des groupes de danse issus de pays comme l’Afrique du Sud et le Brésil, ont pu accomplir leur rêve : L’expérience de danser sur la scène de Battle of the Year

Histoire


Le « Battle of the Year » est concentré sur le breakdance. La finale du Battle est le temps fort de cette compétition. Les deux meilleurs groupes s’affrontent sur la scène, et il n’y a qu’un gagnant.Le premier « Battle of the Year » a eu lieu à Hanovre en 1990, à l’époque cela s’appelait «International Breakdance Cup ». Celui-ci organisé par Thomas Hergenröther et son crew, « The Burning Moves », neuf crews européens et 400 spectateurs se réunissent pour sélectionner les meilleurs danseurs. Pendant les années qui suivent, l’événement aura lieu alternativement à Celle et à Hanovre. La qualité du Battle s’améliore grâce à la participation internationale de nombreux groupes. Ces groupes se surpassent les uns après les autres avec des phases époustouflantes et des chorégraphies spectaculaires. Chaque année, le niveau international confirme la qualité et la notoriété de Battle of the Year. Un nombre croissant de jeunes s’intéressent au Breakdance et sont désireux de s’impliquer dans cet événement. Vu le nombre de crews qui voulaient participer au Battle of the Year, une qualification allemande a été lancée en 1995. En 1997, 4 sélections régionales ont été introduites dans les régions Est, Nord/Ouest, Sud et Berlin. L’une des raisons a cela était d’offrir un forum pour le plus grand nombre de jeunes talents mais aussi de pouvoir maintenir la qualité du Battle of the Year national. En 1998, des qualifications ont été introduites internationalement. En 1990, plus de 5000 jeunes et artistes sont allés au Battle of the Year, à Leipzig. En l’année 2000, 10000 spectateurs ont assisté au «Battle of the Year 2000 » à Preussag Arena pour assister à ce spectacle unique. Ces dernières années, 9000 spectateurs ont assisté, dans l’ambiance survoltée au Battle Of The Year au « Braunschweig Volkswagen Hall